une école PRIMAIRE
et SECONDAIRE

Le plan scolaire du primaire et du 1er cycle du secondaire est basé sur le curriculum Waldorf, qui tient compte des stades du développement de l’enfant. Il respecte également les critères du Ministère de l’Éducation du Québec.

"Le connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information."

- Abert Einstein

Le curriculum Waldorf

L’enseignant.e titulaire couvre les matières de base telles que le calcul, l’écriture, la lecture, la sciences de la nature, l’histoire, la géographie, la physique et la chimie.

L’enseignement des matières complémentaires est offert par des enseignant.e.s spécialistes et comprend l’anglais, le travail manuel, la peinture, la musique, l’eurythmie, l’éducation physique, le jardinage et le travail du bois. 

Le rôle primordial de l'enseignant.e​

L’enseignant.e titulaire accompagne idéalement son groupe d’élèves pendant les huit premières années de sa vie scolaire, menant sa classe chaque jour en leçon principale.

Cette continuité permet une compréhension profonde des forces et défis de chaque élève et nourrit le développement d’une riche dynamique sociale dans la classe. L’enseignant.e titulaire peut ainsi amener une cohésion dans le programme, intégrer les différents apprentissages au cours des années et renouveler constamment son intérêt.

De l'image aux concepts

1ère à 3e année

Dans les premières années, l’enseignement est essentiellement oral et accorde une part primordiale au mouvement, aux images et à l’expression artistique. C’est la façon la plus vivante de toucher l’enfant dans la totalité de son être: sa tête, son coeur et son corps.

L’introduction à l’écriture, à la lecture et au calcul se fait de façon vivante et imagée au moyen d’objets et d’images tirés de contes, légendes, fables et histoires d’animaux. L’enfant fait d’abord les choses avant de les aborder par l’abstraction. Il vit des expériences profondes par le geste et le sentiment.

De l'image aux concepts

4e année

En 4e année, l’enfant fait l’expérience intérieure de sa séparation d’avec le monde. La mythologie nordique, avec ses images grandioses et dramatiques, lui donne à ce moment un reflet juste de son expérience intérieure. Il est prêt à étudier les fractions en arithmétique, observer de façon vivante le monde qui l’entoure, l’homme et les animaux.

Le curriculum cultive l’imagination de l’enfant et, par le biais de l’art, différentes matières sont abordées: l’aquarelle, le dessin, le modelage, le chant, la musique, les travaux manuels, l’éducation physique, le mouvement et l’eurythmie.

 

5e et 6e année

En 5e année, on enseigne l’histoire des grandes civilisations – l’ancienne Inde, la Perse, la Mésopotamie, l’Égypte et la Grèce. L’élève rencontrera l’équilibre esthétique qu’il atteint lui-même dans son développement physique. Il.elle passe aussi à l’observation des plantes et de leur contexte géographique. 

En 6e année c’est la rencontre de la civilisation romaine en histoire, avec ses lois et son art du débat. Durant l’année, le cheminement historique évolue en passant par les grandes invasions jusqu’à la réalité du Moyen-âge. C’est également l’année d’introduction aux sciences. La physique est abordée par l’observation du phénomène: acoustique, optique, chaleur, électricité… La rencontre avec la nature se poursuit avec la minéralogie en relation avec la géographie. 

S'insérer dans le monde

Le secondaire 1 et 2

Les élèves aborderont les grandes découvertes et les inventions, aurore de l’essor scientifique moderne. Ils découvriront le monde en rapport avec les conditions matérielles et économiques.

La poursuite de l’introduction des sciences via l’observation des phénomènes de base se complète par l’introduction de la chimie en 7e et de la biologie en 8e année. La physique continue à se déployer durant ces années permettant aux professeurs d’intégrer les expériences des élèves à leur connaissance de l’être humain. Par exemple, les notions d’optique vont servir à comprendre le fonctionnement de l’œil.

Par ailleurs, la pièce de théâtre en 8e année qui couronne les expériences de la classe de la 1re à la 8e année favorisera la synthèse des arts (parole, musique, décors, costumes…)